Les Demoiselles de Bruxelles
Les Demoiselles de Bruxelles

Bodytec, c’est quoi ?

Par Celine le 22 Avr 2017 dans A la une, Bruxelles: nos adresses

Si je vous disait qu’il existe une façon de se muscler vite et bien ? Si je vous disais que cela se fait en 20 minutes top chrono et ce, deux fois par semaine ? Si je vous disais que ce petit miracle existe à Bruxelles ?

Que les choses soient claires entre nous, je déteste le sport, je n’ai jamais été musclée ou tonique, mais la trentaine passée, il faut penser à son popotin, qui n’est plus aussi rebondi que quand on passait ses nuits au Louise Gallery à 20 ans… Cruelle nature. (Si tu ne connais pas le Louise Gallery, c’est qu’on a clairement un problème générationel)

Je ne suis pas non plus adeptes des nouveautés des 15 dernières années style Bikram yoga, Pilates, Zumba, Trampoline, Aqua biking, Aqua Poney et autres bêtises… No offense. Le sport c’est juste pas mon truc. Je préfère faire mes 10.000 pas par jour en ville sans m’en rendre compte que transpirer en lycra dans une salle à me farcir la redif de Secret Story 37 à la télé. Alerte au gros cliché.

Bref, j’ai quand même dû m’y mettre pour des raisons évidentes de gravité et donc, je me suis inscrite au Bodytec. Kézako ? Deux séances de 20 minutes par semaine avec un coach sportif professionel et une drôle de tenue munie d’électrodes. Vous l’aurez compris, il s’agit là d’électrostimulation des muscles en profonceur pour un résultat optimal ( une séance de 20 minutes de Bodytec équivaut à une séance de 3 heures en salle). Oui oui, c’est ça qui m’a convaincu. 20 minutes au lieu de 3 heures… Si ça marche, c’est la solution à tous mes problèmes.

Ma première séance avec mon coach Mike fut rude. Très rude. Normal, je suis devenu un molusque. On commence difficilement mais dès que l’on se dit qu’on en a raz-le-bol, c’est fini. Ca me convient, j’y retourne.

Après 2 mois de Bodytec, à raison de 2 séances par semaine, mon corps est plus tonique, les exercices deviennent de plus en plus facile et je me sens mieux dans ma peau. Je commence presque à aimer le sport. Presque, hein, faut pas pousser. Mais au moins j’ai la conscience tranquille: je fais du sport. Bon, même si ce n’est que 20 minutes, je dois quand même m’organiser un minimum avec mon agenda professionnel, car si je passe par la case canapé, je ne sais plus me lever. Mais directement après le travail ou le samedi matin, c’est tout à fait faisable et ça offre une sensation de bien-être immédiat… Avant les courbatures du lendemain…

Alors la question que tu as en tête là tout de suite: ça coûte combien ? 250 € pour 8 séances, soit un mois de sport. C’est sûr, c’est plus cher que ton abonnement chez Basic Fit mais tu n’y vas pas de toute façon. Là, aucune excuse, dès que le rendez-vous est pris, tu te sens obligé d’y aller, à moins de te faire tirer les oreilles par ton coach. C’est donc mille fois mieux que ta salle de fitness où tu fais semblant de faire du sport pendant 45 minutes et le retour sur investisement est incomparable: une taille de pentalon en moins après 2 mois de Bodytec et beaucoup moins de cellulite de mon coté. Je vois presque (je dis bien presque) un début d’abdos…

Si tu es intiguée ? Bonne nouvelle: la première séance est offerte ! Whoop whoop.

Autre avantage, il existe déjà 4 centres Bodytec Studio: Waterloo, Uccle, Ixelles et Bruxelles (Schuman). Il y en a forément un sur le chemin de ton afterwork favori. Oui oui, chez Bodytec tu peux prendre ta douche dans une salle de bain spacieuse et équipée d’un sèche-cheveux.

Même si on traine un peu des pied en y allant, on rentre chez soi revigoré, motivé et plein d’énergie.

Plus d’infos sur: http://www.bodytecstudio.be

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

*