Les Demoiselles de Bruxelles
Les Demoiselles de Bruxelles

Environ, mon amour : le point après deux ans

Par Valerie le 13 Oct 2014 dans Beauty

Aaaah, Environ. Kesako ? Une marque d’institut qui n’est pas forcément connue du grand public mais dont les références s’échangent sous le manteau parmi les pro de la beauté depuis des années. Cette journaliste de 60 ans qui a une peau digne d’un traitement au botox ? Environ.  Cette attachée de presse qui peut avoir gratuitement tous les produits qu’elle veut ? Elle achète du Environ malgré tout. Autant dire que ce nom m’intrigue depuis pas mal d’années : un groupe presque secret de fans, entièrement dévouées à la marque, des produits introuvables à la parfumerie du coin, des formules inchangées depuis des années sans céder aux chants du marketing, un packaging plus qu’anodin (avec de l’orange ! De l’orange, vous vous rendez compte, il n’y a pas plus risqué en cosmétique à moins de s’adresser aux hommes)… tout ce qu’il fallait pour que je veuille absolument en savoir plus.

 

Environ Mon Amour: le point après deux ans d

 

J’avais bien testé leur crème AVST1 après être passée chez Kroonen & Brown au Sablon un weekend, et j’avais remarqué des changements en quelques jours à peine, mais il y a tellement de soins à tester, tellement de nouveautés que je ne m’y étais pas attardée. Cette fois-ci, rendez-vous est pris en institut et ce sera Environ sur toute la ligne, du démaquillage à la crème de jour. Un gros sacrifice, les filles, je vous assure, habituée que je suis à changer sans arrêt et à essayer tout ce qui me passe sous la main (ce qui vaudrait une autre histoire à elle seule). Mais bon, les prochaines crèmes devront se tester sur mon décolleté ou mes mains, là, j’ai donné ma parole, ce ne sera que du Environ sur le visage.

Au programme :

–       AVST Pre-Cleansing Oil : Déjà, une marque qui propose une huile pour se démaquiller, ça me parle. Fan de l’huile Shu Uemura depuis des années, je refuse d’utiliser du lait ou de la lotion micellaire. Ensuite, aucune trace d’huile minérale (issue de la pétrochimie), parfait. Bon début.

–       AVST Cleansing Lotion : Là, on rentre dans un autre sujet qui me tient à cœur. Perso, je ne veux pas de savon moussant sur mon visage. Les tensio-actifs détergents ont une action « décapante » qui ne me réussit pas. Ici, cela ne mousse pas, je sens qu’Environ et moi, on est sur la même longueur d’ondes.

–       AVST Moisturising Toner: Quoi, un toner ? Là, par contre, je n’ai jamais compris leur utilité. Ca ou de l’eau, c’est la même chose, non ? He bien visiblement, non. Ici, c’est une question de PH. Le tonic rétablit le PH d’équilibre de la peau, ce qui permet une meilleure assimilation des principes actifs qui suivent.

–       AVST Eye Gel : Parce qu’il ne faut pas rire, les rides aux yeux sont les plus marquantes.

–       Alpha Hydroxy Cream : Pour aider la peau à éliminer ses cellules mortes et redonner de l’éclat au teint, tout en éliminant les taches dûes au soleil.

–       AVST2 : On doit commencer par l’AVST1, et je l’avais utilisée peu de temps auparavant, du coup, on a augmenté le dosage. C’est LE produit phare de la gamme, un cocktail de vitamines A et C オンライン カジノ en doses progressives bien au-dessus du reste du marché.

–       Le Colostrum Gel : Là, on rentre dans les traitements plus… originaux. Le colostrum, c’est le premier lait des nouveaux-nés (oui, là, à visualiser, c’est moins top). C’est aussi chez Environ un gel qui répare le collagène et l’élastine. A mélanger avec l’AVST2 avant application.

Au bout de trois semaines :

Impressionnée, que je suis. Vraiment impressionnée. Ma peau mixte a perdu tous ses défauts, le teint est clair, net, la peau densifiée casino et tendue. Moi qui craignais de me mordre les doigts tous les soirs à force de ne pouvoir rien appliquer d’autre,  je ne regrette rien. Des crèmes, j’en ai vu passer beaucoup. Celles qui ont des résultats aussi remarquables rapidement, il y en a peu. Pour comparer, dans le large panel de tests de ces dernières années, j’avais testé les rétinoïdes à ingérer pour lutter contre cette fichue zone T. Ce qui avait fonctionné, mais en me desséchant passablement la peau. Ici, le grain de peau est totalement net (du jamais vu) et hydraté en même temps. Genre, le Graal, en somme.

Et assurément, je comprends pourquoi on s’échange cette référence sous le manteau, c’est vraiment pour les fans les plus pointues de cosmétiques. Mais cela en vaut la peine. Bon, je ne sais pas si je dirai encore cela le mois prochain, il y a quelques instruments de torture qui m’attendent à un moment ou à un autre, mais je vous tiens au courant.

UPDATE, après deux ans:

Cela fait deux ans à présent que je n »utilise plus que cette marque. Bon, je craque encore quelque fois pour de beaux produits, comme Bio-effect, l »huile à la rose de Dior ou le Sérum YSL mais je le fais en complément d »Environ. Rien à faire, je ne sais plus quitter mes tubes blanc/orange. Il faut croire que les résultats se voient, j »ai du convertir au moins une dizaine de personnes et la semaine derniere, on me donnait encore 6 ans de moins que mon âge. A ce rythme, je vais finir par retomber en enfance… J »ai même opté pour le Roll CIT, ce rouleau à piques qui ressemble à un instrument de torture… j »en suis à l »AVST5 depuis longtemps et ne suis toujours pas déçue.

Ma fille me subtilise le savon et l »huile régulièrement et du haut de ses 7 ans, elle remarque la différence.

J »ai aussi opté pour les soins pour le corps, un vrai plaisir. Non, franchement, j »en suis à me dire que je devrais faire représentante, parce que je suis vraiment emballée. J »ai eu des aventures sentimentales qui ont duré moins longtemps que mon engouement pour ces produits, c »est dire…

Bref, tout ceci ne m »arrange pas forcément, puisque j »ai trouvé mon « Beauty Peace » et que j »ai arrêté ma quête du Saint Graal cosmétique. Ce qui pour une journaliste cosméto est un peu embêtant. Qu »à cela ne tienne, je teste le reste sur mes mains et ne les approche de mon visage que quand ils sont vraiment convaincants. Au moins, vous saurez que je ne m »emballe pas à moins d »être véritablement convaincue!

Conclusion: je suis enfin fidèle à un produit. Et j »ai de la chance, il est loin d »être le plus cher, mais c »est le plus efficace!

 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

*