Les Demoiselles de Bruxelles
Les Demoiselles de Bruxelles

Femme à 14 ans? Vraiment?

Par Valerie le 20 Oct 2014 dans Opinion

La nouvelle a eu droit à un mince entrefilet dans Le Soir et La Libre du jour : le gouvernement va débattre de l’abaissement de l’âge de la majorité sexuelle à 14 ans. Mais c’est tout sauf anodin.

 

Alors, pourquoi on en discute ?

Plusieurs associations font du lobbying pour descendre cet âge de 16 à 14 ans pour « mieux coller à la réalité des jeunes d’aujourd’hui » dixit le débat sur Vivacité ce matin. L’argument ? 25% des jeunes de 15 ans ont déjà fait l’amour. L’âge moyen du premier rapport est 16,8 ans.

Confrontés à une société de plus en plus sexualisée (merci au glam porn des années 90 de Carine Roitfeld et Terry Richardson, entre autres) et à internet qui déverse des images porno au moindre clic, la vision du sexe de la nouvelle génération diffère très fort de celle de leurs parents, on ne peut le nier. Déculpabilisé, représenté à foison, le sujet s’invite de plus en plus tôt dans la discussion.

 

Pourquoi cela nous semble une mauvaise idée

Pour commencer, 25%, c’est loin d’être la majorité. Si c’était 60% des jeunes, on ne serait effectivement pas raccord. Mais 25%, ce n’est pas représentatif, c’est mathématique. Mais bon, ce n’est pas une simple question de chiffres…

 

Mais n’en déplaise à ceux qui sont en faveur de ce changement, faire l’amour n’est pas seulement une question d’ouvrir les jambes. C’est, et plus particulièrement pour une femme, une question de contraception, de MST, de responsabilité (et donc de maturité émotionnelle et psychologique) afin de mesurer les conséquences : des considérations que certains adultes même passé 40 ans ne sont pas toujours en mesure de prendre en compte. Sauf qu’un adulte, c’est supposé pouvoir prendre en charge les conséquences non-désirées (que ce soit un enfant, un avortement, un traitement médical, un congé maternité,…). Une femme de 14 ans (car oui, cela reviendra à la considérer dès lors comme une femme) est-elle capable de prendre tout ceci en considération ?

 

Pourtant, ce n’est même pas cet aspect qui me dérange le plus. Non, ce qui me tracasse, avec cette proposition, ce sont les internets. Les cas de harcèlement web poussant les jeunes au suicide se multiplient. Bon nombre de ces harcèlements casino se basent sur le « slut-shaming » (« honte aux traînées »). Et ce sont des jeunes filles qui en font les frais, rarement les garçons…

 

Abaisser l’âge de la majorité sexuelle sans qu’aucun cours ne soit donné concernant les réseaux sociaux dans les écoles est irresponsable. Abaisser cet âge sans des lois adaptées afin de punir les harceleurs est aussi irresponsable. D’un côté, ces femmes de 14 ans devront faire face à une libéralisation de l’acte sexuel, tout en devant assumer leurs choix (quand ils tournent mal) face à un public souvent cruel, hyper-connecté et misogyne.

 

Alors non, n’en déplaise aux 25%, je suis contre cette proposition. Elle souligne à quel point le gouvernement envoie des messages contradictoires. Commençons d’abord par légiférer sur le harcèlement des internets et proposer des cours adaptés dans les écoles. Pour poser un choix, il faut en connaître les conséquences, toutes les conséquences. Et à ce sujet, nous ne sommes pas encore équipés. Pire, nous abandonnons à leur sort les victimes de ce double message.

V.

PS: Le ministre qui sera en charge de ce débat est Monsieur Koen Geens, ministre de la Justice. 115 Boulevard de Waterloo à 1000 Bruxelles. Il est aussi sur Facebook.

3 commentaires

  • The Flonicles

    Le malaise c’est surtout que des adultes puissent avoir des relations sexuelles avec des enfants de 14 ans et dans la légalité non (j’ai pas fait Droit mais il me semble que c’est aussi ce que ça veut dire?)
    Sinon tout à fait d’accord sur ces nouveaux cours qu’il faudrait dispenser dans les écoles pour coller à la réalité d’aujourd’hui, et même des cours d’éducation sexuelle, parce que je n’en ai jamais eu un seul pendant toutes mes études, on doit être le seul pays à ne pas en dispenser non?

    • Valerie

      Hello! Oui, c’est cela que ça signifie aussi, cela abaisse l’âge de la pédophilie aussi il me semble (mais je ne suis pas juriste). Par contre, j’ai eu des cours d’education sexuelle à l’époque (très drôle quand c’est donné par des prêtres, d’ailleurs). Je pensais que c’etait le cas dans toutes les écoles…

  • TequilaBeauty

    Je trouve que ce qu’il y a de plus choquant dans cette histoire , ce n’est pas tellement qu’elle puisse avoir des relations sexuelles à cet age (bien que ^^). Mais surtout que vu comment évolue le monde, peu de gamine de 14 ans (désolé mais pour voir a 14ans t’es une gamine et pas une femme), ne se contenteront pas de coucher avec des garçons de leurs âges. Et à ce moment, la pédophilie devient limite acceptée pour ces gamines là .. Je ne sais vraiment pas où les gens ont la tête .. J’ai envie de dire , si elles ont envie de devenir femme avant l heure, qu’elles le fassent. Mais ce n’est pas une femme à 14ans, elle vient à peine de sortir des barbies, et le monde est bien différent de l’univers du couple parfait de Ken et Barbie, enfin ce n’est que mon avis ..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

*