Les Demoiselles de Bruxelles
Les Demoiselles de Bruxelles

Film d’horreur et sequins: incompatibles?

Par Sun Jae le 11 Août 2014 dans Culture

La relation entre film d’horreur et gente féminine se résume en général à des poncifs plus que datés et caricaturaux à souhait. Soit la jeune fille frêle et innocente se love dans les bras de son petit copain en poussant de petits « hiiiiiii » terrorisés, petit copain qui en profitera pour la serrer contre son torse qu’il aimerait avoir puissant et velu au lieu de la poitrine de poulet imberbe qu’il arbore. Soit la jeune fille frêle et à forte poitrine et plus si innocente que ça et plus si habillée que ça non plus d’ailleurs se retrouve DANS le film à courir pour échapper au vilain monstre en poussant de petits  » hiiiiiii » terrorisés. Pas de bol pour elle, son petit copain vient de se faire éventrer et arracher les membres, la langue et les paupières aux ciseaux à bois.

Dans la réalité, il est vrai qu’un bonne partie des filles n’aime pas le genre horreur/gore, tout comme une bonne partie des garçons n’aime pas les comédies romantiques. Faire regarder The Devil Wears Prada à son mec sans qu’il n’en sorte avec les yeux qui saignent et ses gonades en moins peut presque être considéré comme de la torture animale.

Mais alors, qu’est-ce qui attire autant la gent masculine vers l’horreur – mis à part la blondasse 95-60-90 qui va se retrouver à oualpé à un moment ou un autre? Et pourquoi, en tant que gonzesse, devrait-on s’y mettre?

Tout d’abord, pour briller en société et se faire remarquer. Lâcher un « Freddy est trop dans la tendance des rayures cette année » ou encore « Leatherface? So last year! Non mais le cuir c’est trop has been quoi! ». Dans ta face Anna Wintour!

Puis, pour prouver aux mecs qu’on peut être féminine, frêle, distinguée, élégante ET psychopathe en puissance en bouffant du pop corn et en se bidonnant tout en regardant une scène où un type se fait trancher le pied avec un fil à couper le beurre. OK, ça risque un peu de surprendre dans un premier temps, mais votre mec finira par apprécier ce petit grain de folie. Mieux: il aura même un petit peu peur de vous!

Mais regardons de plus près le genre de films que l’on qualifie d’horreur. On y trouve plusieurs sous catégories:

sequin horreur

  • Horreur-gore: film riche en scènes où du sang, des boyaux, de la rate et du cerveau dégoulinent à cœur joie. Frôle la comédie tant tout cela est souvent exagéré. Exemple: Brain Dead, Vendredi 13, Nightmare on Elmstreet.
  • Horreur psychologique: film dans lequel on ne verra – presque – rien de sanguinolent, tout repose sur une atmosphère pesante et oppressante. Ces films là sont ceux qui mettront le plus vos nerfs à l’épreuve. Exemple: Shining, Exorcist, In the Mouth of Madness ou Insidious.
  • Horreur SF: genre qui va mêler la science-fiction à l’horreur. Là, il faut aimer non seulement l’horreur, mais aussi le monde SF. Très difficile à regarder si on est hermétique aux deux, mais ultra-jouissif si on accroche. Exemple: le plus que flippant Event Horizon ou l’excellentissime The Thing.
  • Horreur fantastique: se passe soit dans un monde alternatif, soit avec des monstres ou des personnages imaginaires. Très souvent gore. Exemple: Hellraiser, Carrie.
  • Horreur réaliste: tout se passe dans notre réalité, avec des faits qui peuvent s’avérer réels. En général, un bon film d’horreur réaliste n’exagérera pas les effets gore qui seront particulièrement peaufinés et sadiques et jouera à fond sur le psycho. Exemple: Jaws, Massacre à la Tronçonneuse.

Mais alors, que faire si on veut impressionner les gars mais qu’on a eu peur en regardant Toy Story? Tout simplement en surfant sur la vague horreur-humour. Car oui, ça existe.

  • Vous avez peur des zombies? Commencez par Zombieland, une comédie débile et un peu gore. Puis matez Shaun of the Dead, comédie zombiesque anglaise. Et terminez par 28 Days Later ou, quand vous vous sentirez prête à suer un peu sous les bras, le légendaire Night of the Living Dead.
  • Vous avez peur des vampires? Regardez Twilight. Nan mais j’rigole, ho hé! Regardez Dracula de Coppola qui est plus un drame qu’autre chose, ou le mythique et poilant Fright Night (le 1, pas le 2 siouplé). Puis, quand vous vous sentirez prête, enchaînez avec les Blade, films de vampire-action que môssieur devrait apprécier. Et terminez en beauté avec Daybreakers et 30 Days of Night.
  • Vous avez peur tout court? Organisez une soirée avec des potes et regardez The Rocky Horror Picture Show ou Bad Taste, ça vous remettra les idées en place. Puis bidonnez-vous avec Evil Deal 2 et le sexay Bruce Campbell. Car c’est bien connu: en groupe, on a moins peur!

Une fois votre genre de prédilection trouvé, vous serez à même de choisir quel film regarder et surprendre votre moitié en lui offrant une soirée film d’horreur. Et qui sait, peut-être poussera t’il de petits « hiiiiiii » terrorisés en se réfugiant dans vos bras musclés et velus…

Et vous, quels sont vos films d’horreur de prédilection?

Horrifiquement vôtre,

Sun Jae

 

2 commentaires

  • Phédra

    Pour ma part, je fais plutôt partie des petites madames dont c’est le monsieur qui se blottit dans les bras lors de la vision d’un film d’horreur. et je fais plutôt dans le pointu et le bien craspec (bon on n’en est pas tout à fait au niveau de Guinea pig, quoique ^^): entre human centipede, cannibal holocaust, Martyr, The mother, ou l’horreur japonaise avec Miike par exemple (et son fantastique Audition, Ichi the killer, etc) Tokyo Gore police ou Robot Geisha, Nakata, etc…Ma DVD thèque est une ode au film de genre ^^ donc oui on peut être une vraie fifille, doublée d’une geek, et adorer Louboutin tout en adorant également Tobe Hooper

  • Sun Jae

    Hellow Phédra et bienvenue chez les Demoiselles de Bruxelles! Nom de Zeus, une fille qui a aimé Audition, c’est rare (rah ce pied coupé au fil métallique, ma bouche se tord encore d’horreur)! Tiens, Tobe Hooper et son Lifeforce avec son mec tout désséché et Mathilda May à oualpé, ça faisait longtemps…

    Merci de ta visite et n’oublie pas: ne regarde surtout pas sous ton lit avant d’aller dormir…

    *I can seeeeeeee yoooouuuu*

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

*