Les Demoiselles de Bruxelles
Les Demoiselles de Bruxelles

Le sac idéal existe et il est belge (avec du Clio Goldbrenner dedans)

Par Valerie le 25 Fév 2015 dans Fashion

Tu ne le sais probablement pas, lectrice (sauf si tu es mon banquier), mais cela fait des années que je cherche le sac parfait. Enfin, précisons… Parfait et abordable, parce qu’autrement cela ferait longtemps qu’un Brillant de Delvaux serait à mon bras. 

 

Bref… un sac qui peut autant être utilisé le weekend qu’en semaine au boulot. Un sac qui peut contenir des feuilles A4, un Ipad et tout le toutim sans être gigantesque ni trop lourd. Un sac en cuir (parce qu’autrement ce n’est pas un sac), un sac qui ne va pas se démoder dans 6 mois, un sac structuré mais pas rigide, un sac qui se voit sans être voyant, un sac qui existe en noir mais pas que, car la vie est courte et que les couleurs, c’est fun.

En somme, le saint Graal… Je l’avais trouvé, il y a quelques années, quand Etam en Belgique n’était pas que Etam Lingerie – c’est dire si ça date. La découverte totalement improbable, car pour 80 euros, il avait tout: la bonne couleur (beige-gris-taupe), le bon nombre de poches pas trop accessibles (deux devant et une sur chaque coté), il se portait à l’épaule et a fini par rendre l’âme tellement je ne le quittais plus. Depuis, j’errais comme une âme en peine…

Jusqu’à ce que Virginie-mon-amie-pétasse-d’Uccle-qui-s’assume me regarde de haut en disant « Quoi, tu n’as pas un Clio? » Euh, non, je n’ai pas de Clio… Grossière erreur, visiblement, mon code postal #1200forever semblait tatoué sur mon front. Elle m’entraîne sans tarder chez Bonzai, rue du Bailli, où on m’explique que j’ai de la chance parce que « O miracle » il en reste un. Parce qu’il faut savoir qu’un Clio, ça se mérite. Genre, il faut une organisation presque digne d’une inscription en secondaires dans la capitale, c’est dire.

En fait, la course commence dès la sortie du catalogue de la nouvelle saison, quand les nouvelles couleurs sont dévoilées au public. Là, si tu es maligne, tu vas directement payer les yeux fermés en boutique, histoire d’être certaine d’avoir le modèle de tes rêves quand il arrivera des mois plus tard. Parce qu’autrement, il faut savoir qu’il sont partis en quelques jours. Surtout depuis que Paris a compris le filon et nous pique une partie des exemplaires.

Alors, depuis, je sais ce qu’est un Clio. Même que je croise les doigts très fort pour qu’il y ait un rouge ou un bleu marine la saison prochaine. Alors, oui, on n’est pas aux 80 euros d’Etam, c’est clair. Le Clio ( car en dehors de la marque de Clio Goldbrenner, c’est ce modèle en particulier qui combine tous les avantages) chiffre un peu en-dessous des 400 euros. Mais on est très loin du prix d’un Brillant (soupir… on peut rêver). Et cela reste un bon investissement, car le modèle est devenu un classique. En plus, son prix à la revente avoisine son prix d’achat, tellement la demande est grande (pour autant qu’il soit impeccable). D’ailleurs, toi, oui toi, qui en a un rouge mais qui ne le porte plus: écris-nous! #mercibisou.

Depuis, j’ai trouvé la « bag peace of mind ». Oh, je lui fais bien quelques infidélités (genre, le Longchamp cerise en cuir, car je voulais vraiment du rouge, bon sang!) mais je sais que mon classique m’attend, pas loin et qu’il me restera loyal. Tant et si bien que j’envisage même de revendre le reste de ma collection, car je ne l’utilise plus.

Et vous, dites-moi…. quel est votre sac de référence? Celui dont vous rêvez et puis celui que vous utilisez au quotidien en étant incapable de le reléguer aux oubliettes? Vous l’avez trouvé où? En avez-vous déjà aimé un au point de l’utiliser jusqu’à ce qu’il tombe en morceaux?

V.

Un commentaire

  • MPEZA RAMELOT

    J’aime le ton léger mais précis de l’article !
    Cela fait 1 mois que je vois,lis et entend parler de « Clio G » que je ne connaissais pas du tout.
    Un publi-reportage de 3 pages dans le dernier Elle Belgique, une double page dans Sabato….c’est la déferlante Clio.
    Du coup je vais peut-être aller à la découverte de ses créations et faire des infidélités à l’Italie; .BE oblige!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

*