Les Demoiselles de Bruxelles
Les Demoiselles de Bruxelles

L’immobilité à Bruxelles

Par Elodie Hubin le 17 Sep 2017 dans A la une, Humeurs, Opinion

Cela fait 33 ans que je suis Bruxelloise, c’est ainsi dire toute ma vie. Et la circulation à Bruxelles j’en connais un rayon. Je profite de cette semaine de la mobilité pour te partager cet article.

Voici les quelques situations dans lesquelles tu te reconnaîtras sûrement !

Tu sais que tu circules à Bruxelles quand

  • T’es arrivé(e) très souvent en retard en l’école car le bus n’était jamais à l’heure.
  • Tu le loupais toujours à la sortie des cours, car il était en avance.
  • Y’a des stations de métros qu’on prononce un peu comme dans un film d’horreur : Étangs noirs ou Beekant.
  • Dans les autres capitales, y’a 15 lignes de métro qui t’amènent absolument partout, ici il faut généralement prendre un bus, un tram, un métro, ta bicyclette pliable, voir ton overboard.
  • Ils ont mis 20 ans à comprendre que ce serait plus facile de mettre des portiques pour faire payer les gens avant, plutôt que les contrôler après.
  • Comme ils ont mis 20 ans à comprendre que c’était plus judicieux de les faire rentrer par l’avant du bus.
  • Qu’on a fait des tunnels pour aller plus vite, mais qu’ils sont toujours complètement bouchés, quand ils ne sont pas fermés, inondés ou en rénovation. Et puis, y’a toujours un con pour faire un accident dedans.
  • Qu’on est quand même les seuls au monde à se dire : « Tiens on va faire un viaduc là. Tiens non, on va plutôt l’enlever et faire chier tout le monde. »#meiser
  • Que la foire du midi, c’est bien pourri, en plein milieu du jeu de quilles comme si y’avait pas déjà assez d’embouteillages.
  • Que, quand on te dit on va boire un verre à Flagey ou au Cimetière d’Ixelles, tu sais que tu irais plus vite à pieds que d’essayer de trouver une place.
  • Que la SNCB et la STIB c’est vraiment un beau service, sauf en cas de grève, c’est à dire 1 semaine sur 2.
  • Que nos trams n’ont pas de sites propres, donc tu mets autant de temps qu’en voiture pour aller du point A au point B.
  • Que le flic qui fait la circulation il doit vraiment être nul pour mériter ça, le pauvre.
  • Quand tu vas au centre ville tu as des dépenses de parking qui te plombent bien ton budget resto de la soirée.
  • Que t’as des Villo partout, mais quand tu vois la tronche des pistes cyclables, tu te demandes si ce n’est pas une incitation au suicide.
  • Que t’as une chance sur 9 d’arriver à l’heure, en incluant qu’il te faut éviter, soit une manif, soit une grève, soit un accident, soit des travaux, soit des intempéries, soit le camion poubelle/d’élagage/nettoyage des trottoirs/ de déménagement.
  • Que le ring est toujours bouché, peu importe l’heure. Que le seul moment où tu peux y rouler à 120 km/h, c’est la nuit.
  • Qu’il y aura toujours des travaux entre ta maison et ton travail, et même quand y’a plus rien à réparer, ils inventent des passerelles à gibiers. Les biches de la Forêt de Soignes nous remercient. #ringwaterloo
  • Que même Waze ne sait plus quoi te dire pour trouver un autre chemin.
  • Votre mission si vous l’acceptez : passer le rond point Schuman en moins de 5 minutes sans couper la route à 15 voitures et être coincé entre 2 bus.
  • Toutes les rues sont, soit zone bleue, soit zone rouge, et quand il n’y a rien marqué tu trouves ça louche et tu n’ose pas te garer.
  • Que les gens sont tellement blasés, qu’ils prennent les bandes d’arrêt d’urgence, et que tu ricanes quand il y a des flics au bout.
  • Que quoi qu’il arrive les taxis ont toujours la haine. Ils veulent aller toujours plus vite et tu les retrouves au feu rouge 100 mètres plus loin.
  • Que le tram a toujours priorité, même quand t’es coincé sur les rails au carrefour sans pouvoir, ni reculer, ni avancer et que tu regardes le chauffeur avec miséricorde.
  • Ça fait 10 ans que tu aimerais faire comme ces motos et passer au milieu de tout le monde. Sauf quand il pleut. Donc tout le temps.
  • Tu te demandes s’il y a un accord entre la société qui fait les casse-vitesses et les mecs qui vendent des amortisseurs. #complot
  • Que ça fait 15 ans qu’ils rénovent tous les immeubles de la rue de la Loi et la rue Belliard et qu’en fait y’a jamais eu 4 vraies bandes, y’en a toujours une de prise par des camions.
  • Quand t’es devant un parcmètre moderne tu ne te souviens jamais de ton numéro de plaque.
  • T’es un habitué des motos de police qui stoppent toute la circulation pour faire passer la voiture d’un politicien avec son escorte de voitures diplomatiques.
  • Parfois, tu es persuadé que l’ambulance n’est pas en mission pour sauver des gens mais qu’elle veut juste pas attendre dans les bouchons.
  • Idem pour la police.
  • Quand tu vois une place, tu t’en fous tu bloques tout le monde, tu fais demi-tour comme un(e) dingue ou ton pote descend pour la réserver. #conduiteoffensive
  • Quand y’a des flics sur l’autoroute tu te sens toujours coupable même si t’as rien fait. Un coup d’oeil au compteur, vite.
  • Mais qui décide du temps des feux rouges et des feux verts ???
  • Qu’on est les rois du concours du klaxon, particulièrement quand c’est impossible de bouger, histoire de bien mettre l’ambiance.
  • Quand tu laisses passer quelqu’un et qu’il ne te dit pas merci, tu l’insultes. #courtoisie
  • Que le jour où tu prends un raccourci c’est aussi le jour ou tout le monde a décidé de le prendre.
  • Qu’on met 3 ans à refaire un boulevard pour mettre des rails de trams, et faire chier 3 communes entières. #boulevarddelawoluwe
  • Dis toi bien qu’il existe un ministre de la mobilité et que le dernier n’a pas tenu 1 an et demi. #JacquelineGalant
  • Dissertation du jour : Le plan Wathelet. Vous avez 4 heures.
  • Qu’au dimanche sans voitures,  t’as peur de mourir écrasé par un bus, un taxi ou…une voiture. #passuperaupoint

Et j’en passe et des meilleures ! Et vous, quelles sont vos anecdotes sur la circulation à Bruxelles ?

Vous pouvez voter pour les meilleures idées en matière de mobilité durable sur ce site

Sur ce profitez bien de cette belle journée !

Elodie de Ceci n’est pas 1 blog

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

*