Les Demoiselles de Bruxelles
Les Demoiselles de Bruxelles

Ces livres qui font voyager

Par An So le 28 Août 2014 dans Culture, Voyage

Vous avez foncé en Italie après avoir lu Dan Brown ? Vous partez bientôt en voyage et vous voulez déjà vous mettre dans l’atmosphère locale, ou vous n’avez pas l’occasion de partir cette année ? Voici une sélection de quelques livres qui font rêver et vibrer, vous offrant une lecture j’oserais dire presque sensuelle.

 

L’Espagne

L’Immortelle randonnée de Jean-Christophe Ruffin me semble un excellent début. Il vous invite à la fois à l’introspection et à la découverte des pays basques, petit coin de paradis qui mérite également d’être découvert. L’auteur ne se contente pourtant pas de nous enivrer de beautés, il savoure également les dessous des pèlerins, qui ont parfois des difficultés à s’extraire de leur enveloppe charnelle… Il faut dire que la promiscuité des auberges peut vite offrir un terrain intéressant pour toutes les tentations…

Je vous invite, puisqu’il existe, à opter pour le livre illustré qui, loin de dénaturer la force de l’écriture, parvient au contraire à la soutenir et à lui donner encore plus de suc.

 

Eléctrico W Visuel de couverture

 

Le Portugal

Avec Eléctrico W d’Hervé Le Tellier, plongez dans le Lisbonne des années 80. L’auteur, doué pour révéler subtilement l’ambiguïté de la nature humaine, parvient également à recréer l’ambiance, à capter l’

atmosphère unique de cette ville, qui accueille déjà le vent de l’Atlantique et s’offre comme une porte ouverte vers ce nouveau monde qu’on imagine plein de promesses.

 

Pour une plongée romantique dans le Lisbonne du passé, je vous invite vivement à lire L’entreprise des Indes d’Eric Orsenna qui raconte la vie romancée de Bartolomé Colomb, le frère du fameux Christophe, et de la genèse du projet fou qui changea la face de notre monde. Ayant longtemps vécu dans la ville qui nous occupe et exercé le métier de cartographe, le personnage principal nous livre avec délice des tranches de vie du lieu à la fin du Moyen-Age, d’une telle sensorialité que lorsqu’on referme le livre, on a l’impression de revenir d’un lointain voyage.

 

L’Orient

Pour les amoureux de l’Orient, le dernier ouvrage d’Amin Maalouf, Les Désorientés, est une excellente mise en bouche. Le livre est évidemment politique, et possède des accents de nostalgie, mais c’est précisément ce qui permet à cet Orient fantasmé d’émerger, dans ces parenthèses uniques dans le temps qui possèdent la saveur des moments fugaces. Tout y est décrit avec gourmandise : les paysages, les odeurs, la douce chaleur du temps et du corps d’une maîtresse, la caresse du vin et des mets délicats et parfumés,… Fermez les yeux, vous y êtes déjà.

 

 

Monument men

 

La Russie

Le film Monument Men de Georges Clooney possède l’indéniable mérite de rappeler que si nous pouvons encore admirer de nombreuses œuvres  anciennes dans nos musées, c’est grâce au courage de quelques hommes qui ont estimé que l’Art devait être préservé à l’instar de la civilisation qui les a vu naître ou a tenté de les protéger et qu’elles valaient qu’on sacrifia leur vie pour elles.

 

Metin Arditi dans La Confrérie des moines volants rappelle qu’il ne s’agit pas d’un fait isolé, en romançant l’histoire d’une poignée de moines qui ont tenté, dans les années ‘30 de sauver des pillages soviétiques les plus beaux trésors de l’art sacré orthodoxe. Plein de suspense, on se surprend à vivre le quotidien de ces moines dans les rudes conditions climatiques locales, et l’on sentirait presque l’odeur de la terre avant d’être transportés dans le Moscou contemporain et ses folies.

 

L’Afrique

Mathématique congolaise de In Koli Jean Bofane est un livre brillant qui évoque avec intelligence les complexités uniques de la culture congolaises et les absurdités émanant de la loi de la débrouille. Amusant mais aussi édifiant, ce roman se lit avec plaisir parce qu’il brosse un pays qui nous est à la fois lointain et familier, grâce à ses portraits colorés et à la finesse de ses dialogues. En refermant ce livre, on est aussi tenté de se demander finalement si cette sensation de familiarité ne proviendrait pas de l’un des objets du livre, la corruption, qui aurait pu, pourquoi pas, être importé dans les valises des colonisateurs à la fin du 19e siècle ?

 

Nos voisins

L’Australie

L’hilarant Bill Bryson nous offre avec Nos voisins du dessous. Chroniques australiennes, un brillant portrait de ce continent lointain et fascinant qu’est l’Australie. Fruit de nombreux voyages et d’une belle érudition, ce récit est basé sur de vastes recherches et une parfaite maîtrise de la vulgarisation. On s’attache à cet auteur aussi brillant que drôle et on parcourt avec lui ces paysages infinis aux bêtes effrayantes et aux coutumes étranges.

 

Anne-Sophie Dekeyser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

*