Les Demoiselles de Bruxelles
Les Demoiselles de Bruxelles

Comme un parfum de comics : ce que porte Supergirl

Par Sun Jae le 20 Oct 2014 dans Beauty

Peu de gens le savent, mais la petite cousine de Superman (de son vrai nom, Kal-El) est en fait plus âgée que lui! Pourtant, on représente Supergirl (Kara Zor-El) comme une adolescente, alors que son viril cousin à bouclette frontale a clairement entamé la trentaine (si pas carrément la quarantaine). Il s »avère que lors de la destruction de Krypton, Kara avait 17 ans, alors que Kal-El venait de naître. Mise en stase et envoyée comme Superman vers la Terre, sa fusée sera retardée par une météorite, et ce que n »est donc que bien plus tard qu »elle posera son joli pied surpuissant sur notre petite planète bleue.

Supergirl est souvent représentée comme une jeune fille blonde un peu nunuche, avec sa mini jupette qui vole au vent et son top de deux tailles trop petites pour son opulente poitrine. Cependant, au fil des albums et des films, des versions différentes de Kara seront représentées, y compris celle d »une jeune fille plutôt caractérielle aux tendances violentes.

Pour moi, Supergirl reste malgré tout une ado. Et comme toutes les ado, elle se cherche, elle veut être libre, indépendante, mais reste aussi terriblement innocente et fraîche. Elle est aussi la super héroïne que l »on pourrait qualifiée d »America »s sweetheart tant elle représente bien cette jeunesse américaine un peu puritaine à qui rien de mal ne peut arriver car après tout, ils sont américains, non?

En tant que jeune online casino américaine, j »imagine Kara suivre avec passion le Super Bowl, aller au cinéma voir des films d »action ou romantiques, et suivre la mode autant qu »elle le peut quand elle ne porte pas son uniforme d »écolière qui a sérieusement rétréci. Son parfum se devait de représenter cette jeunesse quasi éternelle, cette innocence, ce côté fun et insouciant. Kara porte donc Candy de Prada.

 

Si Candy porte bien son nom, il n »en demeure pas moins un parfum très équilibré qui a prit le parti d »assumer qui il est: une fragrance sucrée, sans patchouli et sans fruits rouges qui forment en général la majorité des parfums pour « jeunes » et qui finissent par rendre la parfumerie uniforme et morne comme un jour sans chocolat.

 

Sa formule est simple et linéaire: du caramel, du benjoin (composant à l »odeur vanillée), du musc blanc et une petite touche d »iris. Résultat: un parfum qui sent bon le caramel – on détecte une touche de pop corn, caramélisé bien sûr – mais qui réussit à ne pas devenir alimentaire et écoeurant pour autant. Candy est assez volatil, chose étonnante (et pas désagréable) pour un parfum pseudo-gourmand. Après un départ un peu alcoolisé, ne restera que ce joli sucre caramélisé qui finira par prendre une tournure douce et presque proprette (merci le musc blanc) après quelques heures.

Un joli sillage tout en douceur et en discrétion, qui exprime à la fois une envie de rester enfantine et une envie de voler de ses propres ailes. Un parfum qui a du caractère tout en restant moelleux, avec un petit quelque chose de je-ne-sais-quoi qui fait des clins d »oeil en passant. Le parfum parfait pour Kara, qui a de plus bénéficié d »une belle campagne de pub avec la star montante du moment, Léa Seydou.

Caramelement vôtre,

Sun Jae

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

*