Les Demoiselles de Bruxelles
Les Demoiselles de Bruxelles

Sapiosexuels: Qui sont-ils? Quels sont leurs réseaux?

Par Valerie le 18 Mai 2017 dans Humeurs

Aujourd’hui, je vais vous parler des sapiosexuels. Sont-ils des adeptes de pratiques sexuelles obscures? Une nouvelle façon de pratiquer le kamasutra? En fait, sapiens vient du latin pour « intelligent, sage, raisonnable »: il s’agit des personnes attirées par l’intelligence de l’autre. Et selon certains par sa culture, même si bien entendu ce n’est pas la même chose. N’importe qui peut réciter E=MC2 sans pour autant pouvoir expliquer et utiliser la formule. Ou avoir vu Star Wars sans saisir toutes les références à la mythologie arthurienne…

Il ne s’agit pas seulement d’intelligence au sens scolaire du terme, il y en a bien d’autres: intelligence sociale, physique, entreprenariale, musicale… Cela peut prendre bien des formes, selon les sensibilités de chacun. En gros, cela peut aller de sa façon de parler de son chanteur préféré (car oui, Roy Orbison dépasse de loin Elvis), de son amour pour le four vapeur et la bière au piment d’Espelette (mais le seul et l’unique, à savoir le basque), ou de sa clairvoyance dans ses négociations avec les banques pour un prêt (car il fera changer tout le contrat en mettant un verbe au passé plutôt qu’au futur)… Bref, c’est ce petit supplément d’âme entre passion et clairvoyance qui fait la différence.

Le terme sapiosexuel est assez nouveau, et selon certains psychologues, le phénomène serait récent, une nouvelle variante des relations humaines. À une époque où une partie de nos interactions se font sur un écran, l’intelligence serait de plus en plus appréciée. Les critères physiques ne sont plus les seuls gages d’une bonne adaptation à la société actuelle. Ben oui, quelqu’un de cultivé et d’intelligent aura probablement de meilleures chances de réussir dans la vie et ce serait donc une conséquence de ce monde de plus en plus virtuel dans lequel nous commençons à vivre…

Sauf que, quand on y regarde, ça n’a rien de bien neuf. Qui n’a pas craqué pour un prof particulièrement brillant (et ce n’est pas Macron qui nous dira le contraire) ou pour une célébrité au physique loin des play-boys plaquette de chocolat? Qui n’a pas été séduit par l’éclat rebelle dans le regard de la Princesse Leia avant de la voir en bikini dans le film suivant?

Dans les égéries des sapiosexuels, on retrouve aussi bien Alexandre Astier en roi dépressif de Kaamelott, Benedict Cumberbatch en Sherlock asocial, Édouard Baer dans ses chroniques radio ou Bill Murray dans à peu près tous ses rôles. Car l’humour est généralement un très bon indicateur de l’intelligence d’une personne: si vous riez des mêmes choses, c’est bien parti. Et ce n’est pas un François-Xavier Demaison qui dira le contraire…

Mais il ne faut pas croire qu’un sapiosexuel n’en voudra qu’à votre cerveau en passant ses nuits enfermé dans sa bibliothèque. Ce sont généralement des épicuriens très sensuels, attirés par l’érotisme plus que par le plaisir brut. Il peut vous décrire 50 désirs différents, en faire des nouvelles et ne vous avoir jamais vue. Ou vous faire une prose décrivant par le détail la nuit de ses rêves tout en argumentant dans un débat politique. Elle sera capable de vous envoyer des textos impromptus dignes de Madame de Merteuil en pleine réunion afin de vous préparer à votre week-end en amoureux. Ou encore d’élaborer des scénarios de rendez-vous hors des sentiers battus, dans le noir par exemple, ou en jouant au vieux couple alors que c’est votre première rencontre. L’imagination est généralement de leur côté et leur sensualité est souvent une des seules choses qui leur permet de mettre le cerveau sur pause; autant dire qu’ils apprécient de pouvoir l’éteindre de temps à autre.

Maintenant, il ne faut pas tomber dans le travers inverse et penser que tout homme bedonnant capable de citer Desproges ou Gainsbourg et qui parle de son tableau de chasse est un sapiosexuel. D’ailleurs, s’il utilise le terme « tableau de chasse » pour parler des femmes qui ont fait partie de sa vie, il est même tout le contraire d’un sapiosexuel. Je vous renvoie pour cela à la chronique précédente sur les fameux fuckboys qui pullulent sur les internets… Idem pour toutes les jolies femmes au bras d’un homme influent. N’est pas Julie Gayet qui veut et l’intelligence ne se mesure pas au compte en banque de son compagnon…

Et si tout cela vous semble encore bien creux, si les relations humaines basées sur des critères physiques ou sur le mental semblent encore manquer de cette étincelle et de cette profondeur que vous recherchez, vous faites peut-être partie de ceux pour qui un terme n’a pas encore été inventé, de ceux qui recherchent des valeurs et des principes communs… Sachez que vous n’êtes pas seuls, juste encore incompris. Promis, on vous fera une chronique dès que les psychologues se seront penchés sur votre cas….